S’initier à des sports extrêmes : mode d’emploi

par Juin 20, 2022Non classé

Lorsqu’on parle de s’initier à des sports extrêmes, on raisonne en terme d’expérience ou de nouveauté.

On a tous été tenté un jour de s’essayer à une nouvelle discipline, soit par attrait naturel, soit par invitation, soit par opportunité.

Dans tous les cas, il faut essayer de nouveaux sports et sortir de sa zone de confort.

Les vacances sont un moment idéal dans l’année pour découvrir un sport, une discipline ou une nouvelle tendance sportive. C’est une parenthèse qui vous laisse du temps pour faire le saut à l’élastique que vous repoussez depuis des mois, ou encore descendre cette rivière capricieuse en rafting.

Soyez curieux, soyez audacieux, soyez prudent.

Quels sont les sports extrêmes du moment ?

Une des activités sportives qui ne connaît pas de baisse d’engouement vis-à-vis du grand public, c’est le saut en parachute. Si vous êtes amateur de film d’action, vous n’avez pas pu rater Point Break qui mettait en scène une équipe de braqueurs dopés à l’adrénaline du saut en parachute.

Alors si vous voulez ressentir une sensation de légèreté, vous sentir comme un oiseau dans le ciel, il faut réserver un saut en parachute à saint-dié-des-Vosges. Pourquoi ? Parce que le panorama et le paysage sont exceptionnels pour un saut de cette nature. Plaisir des sens dans tous les sens, effet garantis.

Le saut en parachute est réalisé en tandem avec un professionnel aguerri qui pourra vous rassurer avant, pendant et après le saut. C’est une très bonne façon de réaliser, ce qui, pour beaucoup, est un rêve, en toute sécurité et avec un minimum de préparation.

Dans la catégorie des sports extrêmes en altitude, vous pouvez aussi vous orienter vers le base jump. Précision importante, cette discipline est réservée à des sauteurs expérimentés qui ont déjà accumulé des dizaines de sauts. Le base jump, à la différence du saut en parachute classique, se pratique en sautant d’un endroit assez haut pour pouvoir ressentir la chute libre puis avoir le temps d’actionner son parachute, mais pas d’un avion. Le départ peut se faire d’un pont, d’un immeuble, ou d’une falaise. La poussée d’adrénaline est à son paroxysme sur ce type de saut. Prudence donc…

Autre sport, autre spot. Si vous préférez les sports sur l’eau, je vous conseille le kayak de l’extrême ou le rafting.

Le kayak de l’extrême, c’est de la descente pure, à grande vitesse sur un kayak. La vitesse est spectaculaire, puisque le bateau peut atteindre plus de 70km/h. Le départ s’effectue sur un point très haut pour prendre le temps de bien ressentir les sensations, à la fois de vitesse, de contrôle de la trajectoire tout en évitant les pièges naturels de ces cours d’eau.

Le rafting, quant à lui, est pratiqué sur un bateau pneumatique en groupe ou seul. C’est une activité qui a l’avantage de pouvoir se partager entre amis sportifs. Vous descendez également des cours d’eau avec énormément de remous et de rapides, ce qui rend la pratique très musclée.

Pour résumer, il existe de nombreux sports extrêmes, à pratiquer seul ou à plusieurs, et il faut avoir généralement un bon niveau sportif pour les maîtriser.